10 chiffres à retenir sur la tarot de Marseille

Bonjour à tous !

On attaque directement cet article qui va prendre la forme d’une infographie étonnante avec 10 chiffres clés à retenir sur le tarot de Marseille.

Ces 10 chiffres sont bien évidemment à retenir car ils sont très surprenants.

Si vous venez de vous lancer dans la pratique du tarot ou si vous êtes une personne avertie dans le domaine, ces chiffres vont vous donner le tournis et vont vous donner une autre vision.

Vous allez ressentir les choses différemment une fois que vous allez prendre conscience de certains éléments.

Je ne vais pas vous faire baver plus longtemps, découvrez dès à présent l’infographie que j’ai faite moi-même :

10 chiffres à retenir sur le tarot de Marseille

 

Cinq dates à retenir concernant l’histoire du tarot de Marseille.

 

  1. le tarot de Visconti-Sforza1451, c’est la première date de cette infographie qui concerne l’apparition du premier jeu de tarot de l’ère moderne si je puis dire. Le tarot Visconti-Sforza est un ensemble de jeux de cartes qui est donc apparu au cours du XVe siècle et c’est un des plus anciens jeux de cartes connues, le visuel est certes différent des jeux de tarot que vous pouvez trouver aujourd’hui dans le commerce, mais vous retrouvez de nombreuses similitudes comme des compositions visuelles très parlantes, les cartes qui sont numérotées et bien évidemment que vous allez pouvoir interpréter comme n’importe quel autre jeu de tarot.

Le nom tarot Visconti-Sforza est utilisé pour désigner et décrire un ensemble de 15 paquets de cartes qui sont pour le moment incomplet, ils sont dispersés à travers le monde sur différents musées, bibliothèques mais également des personnes qui ont souhaité obtenir ces cartes pour une collection privée. Selon Wikipédia, il n’existe aucun paquet complet c’est juste un ensemble de cartes malheureusement dispersées. Même si ce jeu de cartes n’est pas utilisable à l’heure actuelle il représente bien évidemment un intérêt historique par la beauté des cartes mais également par les différents détails que vous pouvez observer sur les cartes en elle-même, on voit clairement la finesse des détails ce qui est très impressionnant car celle-ci se fait à une époque très lointaine de nos jours.

Si ce jeu porte ce nom là c’est qu’à la base ce sont les membres de la famille Sforza et Visconti qui y sont représentés, ce sont des familles célèbres qui ont vécu en Italie plus particulièrement autour de la ville de Milan. C’est le duc de la famille qui est un grade extrêmement important qui a passé cette commande pour la gloire et le triomphe de sa famille.

  1. charles XVIII1494, c’est la deuxième date de cette infographie, celle-ci est une date importante dans l’évolution du tarot car elle correspond à l’époque où Charles VIII a ramené ce jeu de tarot de ces différentes invasions de l’Italie vers la France.

Ces informations qui sont apportées par le chercheur Michael Dummett sont reconnus par de très nombreux spécialistes, c’est en tout cas une des théories importantes concernant le tarot de Marseille et les différents mouvements qu’il a pu avoir. Par contre il existe une autre théorie mise en avant par le chercheur Thierry Depaulis qui affirme l’existence des jeux de tarot directement sur la ville d’Avignon en 1505. Cela pourrait signifier que c’est la France qui a créé le jeu de tarot et qui par la suite la transmit en Italie.

Ce sont bien évidemment deux théories distinctes qui s’opposent l’une et l’autre.

À cette époque la ville d’Avignon était une ville très riche sur le plan culturel, il n’est donc pas impossible que certaine personnalité ai inventé un jeu de tarot qui par la suite a été importé du côté de Milan.

Difficile donc à dire pour une simple personne comme moi de savoir qui a créé le jeu de tarot et si celui-ci est plutôt d’origine française ou plutôt d’origine italienne, dans tous les cas de figure il est possible que les différents échanges commerciaux et culturels entre la France et l’Italie est permis la création de ce type de jeux de cartes.

  1. 1557 - GEOFFROY CATELIN son tarot1557, une date très symbolique car celle-ci correspond aux plus vieux jeux de tarot conservé en France. Il s’agit du jeu de tarot de Catelin Geoffroy qui était cartier à Lyon. Celui-ci possède un exemplaire conservé au museum fur Kunsthandwerk à Francfort, 38 cartes sont conservées sur les 72 dont notamment 12 atouts.

Pour obtenir un tel résultat, différentes techniques ont été utilisées notamment une gravure sur bois qui permettait de colorier au pochoir.

Bien évidemment ce ne sont pas des techniques qui sont de nouveaux utilisés de nos jours, mais pour l’époque cela représentait un certain progrès technologique et surtout des cartes avec une très belle valeur car elles sont très illustrées.

Ce qui fait la caractéristique de ce jeu de cartes, c’est l’illustration des personnages, ils ne sont pas représentés de façon standard mais sont plutôt saisis dans leur mouvement ce qui donne une certaine valeur à la carte et un rendu très particulier.

Les repères visuels y sont très forts, beaucoup d’emblèmes et de symboliques sont présents dans les différents personnages ce qui le distingue des autres jeux de tarot.

Pour les personnes qui attachent une valeur très forte d’un pendu visuel, ce jeu de tarot ferait l’affaire de très nombreuses personnes malheureusement il est bien évidemment impossible à avoir entre les mains car c’est un jeu littéralement de collection.

 

  1. association du tarot de marseille à la taromancieLa quatrième date qui est plutôt une époque correspond au XVIIIe siècle. C’est sur cette période là que le tarot est à ce moment-là associer à la taromancie, ce n’était pas le cas avant ce qui marque un tournant et une étape important dans le jeu de tarot.

Le tarot de Marseille à la base désigne un ensemble de cartes à enseigne que l’on appelle également des couleurs, mais celui-ci possède une cinquième suite de 22 cartes que l’on appelle les arcanes majeurs souvent représentés par des images très spécifiques et très particulières avec une symbolique extrêmement forte.

Au cours de ce XVIIIe siècle le jeu de tarot de Marseille a enfin été associé à la taromancie ce qui montre l’évolution du jeu au fur et à mesure du temps.

À la base le jeu de cartes peut être considéré uniquement comme un jeu de divertissements et de loisirs, mais comme celui-ci est utilisé pour la divination et obtenir des informations aussi bien sur le passé, présent que le futur, jeu de cartes a été classifié dans une catégorie très différente ce qui lui a permis d’obtenir un statut également très différent.

Même si la cartomancie peut garder une mauvaise image auprès de très nombreuses personnes, c’est souvent à cause de préjugés et d’a priori mais les mœurs peuvent bien évidemment évoluées.

Je travaille justement sur l’évolution de ses mœurs et cela peut-être d’ailleurs l’objet d’un nouvel article, pourquoi certaines personnes sont autant réticentes à la pratique du tarot ou simplement à sa lecture alors que ces mêmes personnes sont prêtes à faire énormément d’autres choses pour être tout aussi étranges et irrationnelles.

Je ne vais pas m’étendre plus longtemps sur la psychologie du tarot, sa mauvaise image, ces prétendues vertus car je pourrais en parler pendant des heures, je vais donc passer plutôt à la date suivante.

  1. Paul Marteau1930, Paul Marteau va populariser le jeu de tarot tel qu’on le connaît actuellement.

Même si le jeu de tarot est bien connu depuis longtemps, celui-ci n’est pas vraiment entré dans les mœurs de la population, c’est quelque chose d’obscur, quelque chose que l’on met de côté dont on se méfie parce qu’on ne connaît pas mais grâce à Paul Marteau il va prendre une dimension totalement différente, il ne va pas être perçu de la même manière et les gens vont commencer à voir l’intérêt qu’il peut y avoir.

Mais qui est ce Paul Marteau ?

C’est une personne qui est née en 1885 et qui est décédée en 1966, c’est un maître cartier mais également un collectionneur, quand on se penche un peu plus sur sa personnalité on voit que c’est quelqu’un de très cultivé qui est héritier de la famille de Maître Cartier Grimaud, il était également un docteur en philosophie de l’université de Leipzig.

Celui-ci a une très grande passion pour les cartes et notamment pour la pratique du tarot, il va donc se consacrer à cette activité qui est également une passion pour pouvoir populariser le jeu de tarot et lui en donner une image totalement différente envers les populations de l’époque.

Certaines personnes peuvent le prendre pour un illuminé, pour une personne avec un fond douteux, alors que d’autres vont le voir littéralement comme un visionnaire.

Si aujourd’hui le jeu de tarot possède l’image qu’il a, c’est grâce en partie à cette personne qui a su faire la différence entre le jeu de cartes simples, et la puissance du jeu de tarot qui peut être appliqué pour différentes formes de tirages et obtenir des réponses sur son avenir.

 

3 chiffres sur le jeu de tarot.

les 78 cartes du tarot de marseille

Ces chiffres là ne sont pas forcément surprenants si vous connaissez un peu le tarot, ce sont des chiffres néanmoins importants car il faut bien évidemment connaître précisément la composition d’un jeu de tarot de Marseille pour pouvoir l’utiliser.

Vous seriez surpris du nombre de personnes qui disent connaître un minimum le tarot de Marseille sans connaître précisément sa composition, combien il y a d’arcanes mineurs et combien il y a d’arcanes majeurs.

Pourtant ce sont des bases évidentes, il est donc important de les connaître et de faire une piqûre de rappel pour ceux qui ont bien évidemment séché cette section.

  • 78, c’est le nombre de cartes qui composent le jeu de tarot de Marseille, je vois déjà beaucoup de personnes d’entre vous qui vont se dire que ce chiffre était évident, j’en suis persuadée que la majorité d’entre vous connaissent le nombre de cartes du tarot de Marseille, mais faites le test autour de vous, vous seriez surpris du nombre de personnes qui ne connaissent pas la bonne réponse ou bien qui peuvent hésiter avant de le trouver.

 

  • 56, ce chiffre correspond au nombre de cartes des arcanes mineurs, il est vrai que dans les différents tirages que j’effectue moi-même, je ne les utilise pas en tout cas sur les différents articles que j’ai pu faire.

À titre personnel cela m’arrive bien évidemment de les utiliser, les arcanes mineurs, ont pour objectif d’apporter une finesse beaucoup plus importante au niveau des détails.

Lorsque vous avez par exemple une question très précise, la plupart du temps j’utilise les arcanes majeurs car elles vont permettre d’avoir une certaine globalité au niveau des réponses et une très grande efficacité. Néanmoins si vous voulez insister sur des petits détails, des petites choses qui peuvent vous sembler anodines mais dans d’autre cas ils peuvent vous apporter des éléments de réponses importantes, les arcanes mineurs sont donc justement présentes pour vous aider dans ce sens.

 

les 22 arcanes majeurs

les 22 arcanes majeurs

  • 22, c’est le nombre d’arcanes majeurs présents dans un jeu de tarot de Marseille, ce chiffre ne varie pas il reste toujours le même et si vous suivez régulièrement les différents tirages que je peux faire sous forme d’articles ou bien au niveau de mes vidéos sur YouTube, vous devez forcément connaître ce chiffre par cœur.

Les arcanes majeures ne sont qu’au nombre de 22, ils sont donc plus faciles à retenir car leur interprétation est plus simple.

Voilà pourquoi dans les différents articles et les différentes vidéos que je fais, je préfère me concentrer sur les arcanes majeurs pour que vous puissiez bien évidemment suivre l’évolution du tirage que je fais et avoir des explications beaucoup plus simples.

Lorsque vous commencez à apprendre le tarot, il est important de connaître les bases dont les 22 arcanes majeurs  qui sont :

  • Le Bateleur, La Papesse, L’impératrice, L’Empereur, Le Pape
  • Les Amoureux, Le Chariot, La Justice, L’Hermite, La Roue de Fortune
  • La Force, Le Pendu, Arcane sans Nom, La Tempérance, Le Diable
  • La Maison Dieu, L’Etoile, La Lune, Le Soleil, Le Jugement, Le Monde, Le Mat

Ils doivent être bien évidemment connus le plus rapidement possible, mais il est vrai que lorsque l’on commence dans la pratique du tarot, il n’est pas évident de connaître toutes les cartes par cœur il est toujours important d’avoir un repère, heureusement que j’ai pensé à vous, vous pouvez obtenir gratuitement un livre qui détaille et explique la pratique du tarot de Marseille, dans ce livre vous allez comprendre la signification des 22 arcanes majeurs mais également comment mettre en place un tirage en croix efficace avec le tarot de Marseille.


Je vous offre mon livre sur le Tarot

« Apprendre le tarot facilement en 30 minutes« 

    • Comment faire un tirage en croix – conseils et astuces
    • Connaitre les 22 arcanes majeurs avec des fiches pratiques










Je vous invite donc à le télécharger gratuitement tout de suite, je suis persuadée qu’il vous sera d’une très grande utilité et que vous n’allez pas regretter de l’avoir lu.

En plus de cela c’est entièrement gratuit et rapide alors pourquoi hésiter ?

Deux chiffres étonnants concernant les statistiques et les combinaisons possibles du tarot de Marseille.

On passe maintenant aux deux derniers chiffres qui moi-même mon très étonnée alors que je pratique le tarot depuis très longtemps, je n’étais absolument pas au courant de ces chiffres jusqu’à ce que je m’amuse à faire un petit calcul rapide, j’ai donc obtenu un chiffre qui va vous surprendre, je n’y croyais pas dans un premier temps j’ai donc fait vérifier par d’autres personnes qui m’ont confirmés que les résultats initiaux étaient bons.

175 560 - nombre de combinaison possible

  • 175 560, à quoi peut donc correspondre ce chiffre, et bien il correspond tout simplement au nombre de possibilités que vous avez lorsque vous effectuez un tirage en croix.

En effet lorsque vous utilisez le tirage en croix avec les arcanes majeurs uniquement, vous allez utiliser un total de cinq cartes mais seulement quatre vont être tirés au hasard la cinquième doit être une synthèse qui est calculée par rapport aux quatre autres cartes précédentes.

Pour arriver à un tel chiffre j’ai donc utilisé les mathématiques de manière simple :

la première carte que je vais tirer correspond à une carte parmi les 22 possibles.

Ensuite je vais tirer une deuxième carte parmi les 21 restantes.

La troisième carte doit être tirée parmi les 20 cartes restantes et ensuite la dernière va suivre le même principe mais parmi les 19 cartes restantes.

Le calcul est donc simple : 22 X 21 X 20 X 19 = 175 560.

Et oui vous ne rêvez pas, avec seulement quatre cartes et les arcanes majeurs, vous pouvez obtenir 175 560 combinaisons possibles, ce chiffre là je ne l’ai pas inventé vous pouvez d’ailleurs revérifier le calcul par vous-même si vous avez un doute ou si vous ne me croyez pas.

 

3 651 648 - nombre de possibilité du tirage en croix

  • Dans la même continuité, je me suis amusée à calculer le nombre de combinaisons possibles si je devais utiliser toutes les cartes du tarot de Marseille mais en effectuant uniquement un tirage composé de trois cartes avec deux sens de lecture.

Je me suis dit que le nombre ne devait pas être beaucoup plus important, et pourtant je me suis trompée complètement sur toute la ligne car j’obtenir le chiffre de 3 651 648.

Là encore j’ai été extrêmement surpris du chiffre que j’ai obtenu, je me suis dit que ce n’était pas possible et qu’il y avait forcément anguille sous roche n’étant pas sûr de moi car je ne suis pas une spécialiste des mathématiques j’ai également fait relire mon calcul à d’autres personnes un peu plus avisées dans le domaine des mathématiques qui m’ont également confirmé que le chiffre était bon.

3 651 648, c’est donc le nombre de possibilités avec uniquement trois cartes du tarot de Marseille arcades majeures et arcades mineures compris.

Pour arriver à ce calcul j’ai simplement fait l’opération suivante :

je tire donc une carte parmi les 78 possibles.

Ensuite je tire une autre carte parmi les 77 autres restantes.

Je tire enfin ma dernière carte parmi les 76 cartes restantes.

A cela je vais ajouter à chaque fois la possibilité de lire la carte à l’envers ou à l’endroit ce qui représente en fête le double de possibilités pour chaque carte.

Le calcul est donc simple : (78X 2) X (77X2) X (76X2) = 3 651 648.

Ce chiffre m’a littéralement fait halluciner, je ne pensais pas qu’avec uniquement un tirage de trois cartes sur l’ensemble des cartes du tarot de Marseille, je pouvais arriver à un tel chiffre élevé, cela montre encore la force et la puissance des cartes du tarot de Marseille, non seulement vous avez leur nombre élevé, mais en plus de cela vous avez le double sens de lecture ce qui montre énormément de possibilités.

C’est grâce justement à ces chiffres que vous vous rendez compte que le tarot est très difficile à interpréter, certes vous pouvez y arriver facilement avec un minimum d’assiduité mais si vous voulez comprendre toutes les subtilités cela va vous demander un travail important.

Ne vous inquiétez pas, il ne faut pas baisser les bras pour autant, au contraire cela doit vous motiver à avancer car quand j’ai vu le nombre de possibilités je me suis dit que le tarot ne peut pas être ennuyeux et que la routine est toujours différente.

Non seulement les cartes du tarot de Marseille ont des combinaisons différentes mais en plus de cela les différentes situations représentant les différentes questions qui vous sont posées ou bien que vous vous posez vous-même peuvent vous orienter vers des chemins bien différents.

Lorsque vous pensez avoir fait le tour sur une question car elle revient sans cesse, vous vous rendez compte qu’avec le nombre de possibilités et de combinaisons possibles avec les différentes cartes, l’interprétation va forcément être différente.

Voilà en tout cas j’espère que cet article vous a plu, si c’est le cas j’essaierai de faire des infographies différentes bien évidemment concernant toujours la pratique du tarot pour voir si vous connaissez bien évidemment ces dates et si celle-ci peuvent vous intéresser.

N’hésitez surtout pas à partager cet article et à  partager directement l’infographie sur les réseaux sociaux auprès de vos connaissances, cela est toujours agréable de promouvoir le blog et cela me stimule davantage à créer des articles qui peuvent paraître simples dans un premier temps à mettre en place mais qui derrière demande beaucoup de travail.

En tout cas merci beaucoup n’hésitez pas à relayer l’information et  je vous dis à très bientôt.

 

 

2 Commentaires
  1. Répondre
    LUSSY 24 septembre 2017 at 13 h 56 min

    Madame

    je ne doute pas que vous soyez une passionnée du Tarot, en revanche vous dénaturez le message du Tarot avec un T majuscule.
    On ne peut pas apprendre le Tarot en 30 minutes c’est un mensonge éhonté.

    Les Lames ont un sens et elles ne s’interprètent JAMAIS à l’envers, vous inversez les énergies des Lames.

    Vous oubliez ce citer le Tarot de Nicolas Conver en 1710 à Marseille.

    Je suis Tarologue depuis 30 ans et aujourd’hui je n’ai toujours pas terminer d’apprendre ses messages.
    Et en tant que Tarologue l’ayant étudié sur plusieurs années, je ne peux qu’être choquée par votre article.
    bien à vous

    • Répondre
      michellelopez 25 septembre 2017 at 10 h 06 min

      Bonjour Lussy,
      Merci de votre commentaire.
      On peut très bien apprendre les bases du tarot rapidement mais comme pour toute discipline avec de la pratique, du temps, de la patience et de la pratique on s’améliore.
      C’est comme une personne qui joue au foot 1 heure par semaine, elle sait jouer au foot mais pas autant qu’un joueur qui est professionnel et joue 50 heures par semaines.
      Cela n’empeche pas la première personne de prendre du plaisir dans ce qu’elle fait et d’avoir son niveau.
      Désolé si mon discours vous choque mais ce n’est pas le but 😉

Répondre au commentaire

 

ABC-tarot.fr - Tirage de carte et blog sur le tarot