09 - L'escargotL’Oracle Gé est une suite de cartes qui permettent de prédire le futur comme n’importe quel autre

support de cartomancie. La cartomancie est sans doute la plus précise et la plus accessible à tous des

formes de voyance mais il est vrai que les cartes du tarot de Marseille ne datent pas d’aujourd’hui et

qu’elles nous viennent d’un temps où la voyance n’était pas toujours bien vue. Ce besoin d’avancer

plus ou moins masqué, ce désir de garder le mystère ont fait du tarot de Marseille une forme de

cartomancie un peu difficile à lire parfois. En plus étant la manière de faire la plus populaire, tout le

monde a écrit dessus et du coup les interprétations des cartes sont devenues encore plus floues avec

le temps à l’image de l’arcane majeur de la lune pour lequel on trouve tantôt des interprétations

positives, tantôt des interprétations négatives.

L’oracle Gé a été dessiné pour palier à ce problème car il est plus clair et plus accessible que son

grand frère et nous allons voir cela tout de suite après un petit cours d’histoire.

Origine de l’Oracle Gé

C’est Gérard Barbier qui à créé cet Oracle qui à été un des premiers à vraiment prendre conscience

que la lisibilité est fondamentale en cartomancie. Là où bon nombre de suites de cartes sont

énigmatique, Barbier prend le contrepied de tout cela et simplifie la lecture au maximum. Ce n’est

pas la design qui fait tout dans cet oracle car ses dessins sont simples et ne sont pas les plus jolis

mais ils sont lisibles et sont parfait pour faire des prédictions et c’est cela qu’on leur demande.

C’est donc en 1991 que cet oracle verra réellement le jour, il est donc mais gagne rapidement ses

lettres de noblesse car son accessibilité lui apporte tout de suite un certain succès. Aujourd’hui des

professionnels l’utilisent pour prédire l’avenir de leurs clients. En 1995, Gérard Barbier sort un livre

consacré à son support qui s’intitule Le grand livre de l’Oracle Gé qui est la référence dans le

domaine. En effet, nous avons ici la chance de pouvoir lire l’oeuvre même de son créateur et non pas

l’interprétation d’un voyant. Cela est extrêmement important car trop de personnes font des

interprétations de choses qu’elles ne connaissent au fond pas et en fonction de leur propre vécu ou

manière de penser.

Prenons l’exemple d’une chanson ou d’un poème que l’on étudie à l’école. Il est intéressant que

l’interprétation faite d’une oeuvre varie en fonction son interprète. Si le professeur voit quelque

chose de précis dans une chanson, ses élèves auront pour la plupart le réflexe de suivre cette

proposition. Seulement, si il se trompe, alors pour le reste de leur vie dans certains cas, ils se feront

une fausse idée de l’oeuvre. Cela est triste mais c’est la réalité et cela se voit tous les jours dans les

forums. Les personnes qui donnent des conseils dans les forums ne se rendent pas compte parfois

des bêtises qu’elles disent et cela fausse complètement les prédictions et l’image que les gens se font

des oracles.

Depuis 1991, les cartes de l’Oracle Gé permettent de faire des prédictions plus facilement qu’avec

d’autres modes de voyance pour peu que l’on sache les interpréter.

Qui peut lire les cartes?

19 - L'argentLes cartes sont dessinées et pensées pour être accessibles à tous et à toutes. Il est vrai que la

cartomancie ne nécessite pas de don de voyance et c’est pour cette raison qu’elle est si populaire. Ce

n’est pas comme la numérologie qui demande de faire des petits calculs fastidieux et peu précis au

final. Non, la cartomancie est une référence dans le domaine de la voyance car elle est praticable à

partir même d’un simple jeu de cartes à jouer.

Il n’est pas nécessaire d’avoir un don de voyance ce qui reste un point fondamental mais cela ne veut

pas dire qu’il ne faille pas utiliser les cartes. C’est juste que cela peut être un plus pour pratiquer la

voyance mais ce ne sera pas ce qui sera déterminant. Le don se travaille mais les flashs, les images

de l’avenir arrivent le plus souvent dans la tête des médiums quand ceux-ci sont stimulés par

quelque-chose.

L’Oracle Gé n’est cependant pas un outil médiumnique. Les médiums ne sont pas censés utiliser de support donc si ils en utilisent un c’est leur choix mais au départ les cartes ne sont pas faites pour

cela. Restons précis, les médiums peuvent utiliser des lames de tarot mais au commencement elles

ne sont pas dessinées dans ce but. Nous parlons toujours bien du fait de prédire l’avenir et non pas

de communiquer avec des anges ou des esprits. Les lames ne sont pas faites pour entrer en

communication avec les morts, peut-être est-il possible de le faire par ce biais mais on se demande

bien comment et dans quelle mesure cela peut-il être fait car si les esprits pouvaient bouger les

cartes cela serait bien dangereux.

Attention aux esprits malins

Ils sont nombreux à prétendre communiquer avec les morts mais tous ne sont pas dignes de

confiance c’est le moins que l’on puisse dire. Ils prétendent le plus souvent recevoir des messages

d’une personne décédée qui nous est chère et nous font miroiter qu’ils peuvent nous donner de leurs

nouvelles. Si certains sont assez fascinant, il n’en est pas de même pour tous et il est dangereux

d’essayer de les imiter.

Ce qui est le plus dangereux c’est de faire des expériences d’écriture automatiques ou de tirage en

état de possession par un esprit. Si cela ne fonctionne pas dans la majeure partie des cas et c’est tant

mieux, il arrive que des gens entrent réellement en contact avec des esprits. Là, les cartes ne sont

pas responsables et là encore il faut rester vigilant face à l’interprétation de la possession dont on est

l’objet. Oui, parfois on pense que l’on est possédé par un esprit le temps d’une séance de médium et

en fait ce n’est juste qu’un état de transe et rien de plus.

Mais si dans la séance on est l’objet d’une possession réelle alors cela peut se révéler très dangereux.

Donc si on ne sait pas ce que l’on fait, alors on s’abstient. De toute façon la cartomancie est bien

assez satisfaisante en matière de résultat sans que l’on aie besoin d’en rajouter.

Donc si on se lance dans la voyance il n’y a pas besoin de se lancer dans les difficultés, ni dans les

choses dangereuses. L’Oracle Gé ne représente aucun danger en soi, il ne se connecte pas

automatiquement à des esprits et ne fait pas appel à eux pour fonctionner.

Comprendre les cartes de l’oracle

prédictions de l'oracle de GéNous avons vu qu’il n’est ni nécessaire d’avoir de don de voyance, ni nécessaire de prendre des

risques avec les morts pour faire des prédictions avec l’Oracle Gé. Mais cela ne signifie pas qu’il ne

faille rien faire pour que tout roule parfaitement. Non, il faut tout de même faire un effort

d’apprentissage pour obtenir des résultats. Pour cela rien de plus simple, il faut manipuler les cartes

autant que possible pour bien mémoriser les numéros et les dessins de chacun, en suite les

interprétations seront plus faciles à retenir.

Ce qu’il faut c’est se munir d’un ouvrage de référence pour connaître la signification de chaque

carte. Il est courant pour bien des utilisateurs de s’arrêter à se point et de passer le reste de leurs

jours à faire des prédictions en ne se préoccupant que de la signification des cartes une par une.

Pourtant il ne faut pas s’arrêter là car les interactions entre les lames sont aussi très importantes. Par

exemple si on tire deux cartes dont le sens est différent comme une carte négative et une positive

alors quel en est le sens? Un problème pas si grave ou une joie de courte durée? Cela varie en

fonction de tout l’environnement de la question, de la question elle-même et de tout ce qui fait une

prédiction. La voyance c’est aussi prendre en compte un contexte sans pour autant ne travailler que

sur lui sinon là encore on fausse tout.

Il faut savoir placer le curseur au bon endroit.

Comment faire une bonne voyance?

Nous venons de voir que tout est une question de contexte. Aussi, il faut en tenir compte quand on

fait des prédictions pour soi. Le problème est de savoir prendre une réelle distance avec le contexte

car si on le met trop en avant on oriente les réponses et cela fausse la prédiction même si les lames sont parfaitement lisibles. Parfois on se voile tellement la face qu’on ne voit même plus des choses

simples comme une rupture amoureuse. Cela tient au fait que l’on attend parfois trop un type de

réponse et que par conséquent on en arrive à la voir, ou à ne voir qu’elle dans un tirage. Elles sont

nombreuses les femmes qui refont sens cesse le même tirage en posant la même question. La

plupart du temps cette question est: Vais-je tomber enceinte cette année? Ou encore: Vais-je trouver

bientôt l’âme soeur?

Ces questions sont si importantes que dès que certaines femmes tirent une carte symbolisant l’amour

elles ne voient qu’elle et rien d’autre. Elles pensent alors rencontrer l’amour bientôt et se désolent de

ne pas y arriver. De ce cas c’est le plus souvent les autres cartes qu’il faut regarder et la réponse

change alors du tout au tout.

Il faut donc à tout prix éviter de se fabriquer ses propres réponses et pour cela il faut prendre du

recul. C’est facile à dire mais ce n’est pas aussi facile à faire.

Un Conseil: Commencer par des questions d’ordre général et pas trop importante.

On arrive souvent à la voyance alors qu’on se pose une question très importante. On pratique alors

la cartomancie chez-soi pour répondre à cette question et se rassurer. Mais quand la réponse ne nous

convient pas alors on refait sans cesse le même tirage ou alors on ne croit tout simplement pas en la

réponse. C’est là que nous voyons que le plus grand danger en voyance c’est le plus souvent nousmêmes

car nous attendons parfois d’elle l’impossible. Rappelons que la voyance n’agit pas sur nos

vies, elle n’est pas magique, elle n’a pas de pouvoir actif. Parfois elle nous fait faire des choix que

nous n’aurions pas faits et oriente notre vie mais cela ne va pas plus loin.

Il faut donc garder la tête froide quand on fait sa propre voyance.

Pour ce qui est de faire appel à un cartomancien c’est pareil, la plupart du temps il prend en compte

le contexte de nos vies pour faire des prédictions et il nous pose des questions avant même d’avoir

donné la moindre réponse. Il faut se méfier, il ne faut pas trop en dire voire même ne rien dire du

tout car si il est vraiment voyant alors il peut savoir pourquoi vous venez par lui-même. Les cartes

de l’oracle sont déjà de très bons guides alors pourquoi orienter le voyant? Il faut aussi comprendre

que leur intérêt est de se faite payer alors il faut encore plus faire attention.

Un bon moyen pour faire la différence entre un bon et un mauvais voyant est de faire attention au

nombre de questions qu’il pose. Si il ne demande rien il y a de forte chance pour que ce soit un bon

voyant, si il pose plein de question alors c’est un voleur.

Une autre manière simple de faire cette différence est de connaître les cartes de l’Oracle Gé et d’aller

voir une voyante qui les utilise comme cela on pourra tout de suite savoir si elle lit bien ou pas.

Cela rentre dans le domaine de la cartomancie, voir article ici même.

D’ailleurs c’est aussi pour cette raison que les cartomanciennes utilisent beaucoup le tarot de

Marseille car c’est une suite de cartes pas si simple à lire pour le novice et du coup la mauvaise

voyante peut broder et raconter ce qu’elle veut. Bien évidement il ne faut pas voir le mal partout

mais si la voyance a si mauvaise réputation, c’est parce qu’il n’y a souvent des raisons.

Mais ne restons pas sur ces mots négatifs et n’y associons pas l’Oracle Gé qui n’est lui qu’un support,

en cela il n’est ni négatif, ni positif.

Différentes manières prédire l’avenir avec l’Oracle Gé

Insistons d’abord sur le fait que nous faisons des prédictions et non pas des prévisions. La différence

est importante car il est clair que nous ne pouvons pas prédire la date exacte à laquelle se produira

un événement, ni si il se produira avec une certitude de 100%.

Cela étant dit, nous pouvons commencer à parler des maintenant de notre divination.

Il existe plusieurs manières de lire disposer les cartes de l’oracle et ces formes que nous dessinons

avec elles sont importantes car elles donnent une direction au tirage et surtout une chronologie. La

plus connue et la plus simple à réaliser est celle du tirage en croix qui s’articule autour d’une carte

qui sera le résumé de la réponse. Autour d’elle nous trouverons des indications sur le présent, les

obstacles à la réponse, la voie vers la réponse et la réponse elle-même. Rien à voir ici avec la croix catholique, c’est juste une manière d’organiser les choses. Ce qui est intéressant avec cette méthode

c’est qu’elle est complète et qu’elle permet de lire l’avenir facilement même si on est novice. Son

autre intérêt est de forcer celles qui attendent trop une certaine réponse à ne pas tomber dans les

travers que nous avons énoncés plus haut à savoir de se créer sa propre réponse.

Le tirage en croix est donc un point de départ important mais il y a aussi le tirage en pyramide. Elle

consiste à placer 6 cartes les unes sur les autres en forme de triangle. Il suffit de placer 3 cartes en

bas sur lesquelles viennent se placer 2 autres cartes puis en haut de tout une dernière qui représente

la réponse.

La base symbolise le présent. Comme il se compose de trois cartes c’est d’ailleurs le moyen le plus

utilisé par celles et ceux qui veulent analyser une situation présente. De nombreuses femmes font ce

tirage pour savoir si leur mari les trompent.

Le second étage représente ce qui se passera peut-être à l’issue de cette situation présente et la

dernière représente la réponse en elle même. Mais attention, car les cartes les plus importantes sont

celles du deuxième étage.

Cette méthode ne permet cependant pas de dater précisément mais l’Oracle Gé répond en général

pour une période de 3 mois.

Une troisième méthode est très intéressante c’est la méthode de la question. Elle permet de faire une

voyance simple qui consiste à lire la réponse dans sa globalité. Pas de réelle chronologie ici, pas de

réelle place des cartes, il faut plutôt voir les cartes dans leur globalité et faire la part des choses

entre les cartes positives et les négatives ainsi que le message général qu’elles délivrent.

La cartomancie se trompe parfois

L’Oracle Gé n’est pas une science exacte et il arrive, comme dans tout, qu’il y ait des erreurs de

réponses ou que des réponses ne veulent rien dire du tout. Ce qui est assez courant c’est que l’on ne

voit pas la réponse dans la réponse, c’est-à-dire que n’est pas clair du tout. Il faut alors refaire le

tirage et oublier le premier et si ça ne marche toujours pas revenir le lendemain. Il ne faut surtout

pas s’entêter à chercher l’introuvable, il faut partir pou mieux revenir.

Et puis il y a les erreurs qui se produisent, celles de ces réponses très claires en tirage et qui

n’arrivent jamais comme les chiffres du loto. Sur ce point, nous devons préciser que la cartomancie

ne pourra jamais prédire les chiffres de la loterie quel que soit le jeu utilisé.

Le pouvoir de l’Oracle Gé

C’est une très bonne méthode de voyance, nous avons vu qu’elle est très précise et donne de bonnes

réponses. Cela est du au fait qu’elle comporte plus de cartes que les arcanes majeurs du tarot de

Marseille mais pas trop car elle pourrait devenir floue.

Pour bien pratiquer la voyance il faut se mettre en condition et se concentrer sur sa question et

surtout se mettre dans une situation de calme. Les enfants qui courent, la montre que l’on regarde

sans arrêt, ce n’est pas bon, il faut faire autre chose.

Ce qu’il vous apportera ce sont des réponses de bonne qualité qu’il faudra tout de même prendre le

temps d’analyser un minimum puisque le nombre de carte fait que des cartes parfois incongrues se

glissent dans les tirages. On pense qu’elles n’ont rien à faire là et c’est parfois vrai mais à y regarder

de plus près elles ont leur intérêt et leur sens.

Des sites peuvent nous aider dans notre quête à commencer par celui de Gérard Barbier lui-même

qui donne des indications sur son oracle mais on fera attention à ce que l’on lit dans des sites de

moins bonne qualité. En effet, il y a des référence et d’autres pas. Mais cela est une autre histoire.

Pour conclure nous parlerons simplement de toutes ces choses que l’on peut connaître avec la

voyance. Pas juste des prédictions mais aussi des réponses sur des sujets du présent car avoir une

sorte de réponse tierce peut aussi être une bonne manière de comprendre quelque chose, un

problème et de se faire une opinion sur quelque chose que nous pensions incompréhensible. La cartomancie, la divination c’est tout simplement et avant tout prendre le temps de penser, de se

détendre, de prendre du temps pour soi.

Si il n’est pas conseillé de poser des questions sur les morts et les chiffres du loto, il n’y a pas de

problème à poser des questions sur l’amour, les enfants, la famille.

Le travail est aussi un sujet important mais il faut faire attention avec les sujets liés à la santé et à la

mort car ils sont aussi abordables mais avec de nombreuses précautions. Ce qu’il faut c’est comme

nous l’avons déjà vu: prendre du recul.

Ressource à lire : http://www.oracle-ge.com/ de Gérard Barbier

 

Soyez le premier à laisser un commentaire

      Répondre au commentaire

       

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      ABC-tarot.fr - Tirage de carte et blog sur le tarot