L’interview de Stanislas Delorme

Bonjour Stanislas Delorme, qui êtes-vous pour les gens qui ne vous connaissent pas ?

stanislas delorme

Je suis voyant. J’exerce depuis plus de 20 ans (ça ne rajeunit pas). J’ai commencé à avoir mes perceptions extrasensorielles dès l’adolescence. Je m’intéressais aux tarots, aux oracles alors que mes petits camarades s’intéressaient à des activités de leur âge. Non, pour ma part, j’achetais des livres sur la voyance, la numérologie, l’astrologie, les tarots, les oracles… Pourquoi, je ne sais pas. J’étais dans une phase de recherche sur moi-même. Ca été longtemps, une situation secrète. Les livres et différents oracles, je les cachais sous mon lit à l’abri des regards de ma famille.

Vous  avez ouvert très jeune votre cabinet de voyance, comment avez-vous trouvé une telle motivation ?

motivation et jeunesse

J’ai exercé des études comme tout jeune. Je savais au fond de moi une fois terminé ses études dans un milieu qui me plaisait pas, j’allais ouvrir mon cabinet de voyance. Effectivement, une fois diplôme en poche, j’ai tout abandonné et dit à mes proches que j’ouvrai mon cabinet de voyance. A cette époque, j’avais 20 ans. Tout à commencé par une petite annonce dans un journal gratuit. J’ai eu très rapidement de la clientèle. C’était surprenant… Aussi jeune, je découvrait la vie, les problèmes de société, le travail, les soucis de couples au travers de mes consultants.

Les médias se sont vite tournées vers vous, la notoriété vous a surpris ?

les médias qui sintéressent

J’ai commencé rapidement a faire une émission de voyance en direct sur une radio locale. Le succès de l’émission était là. J’étais la 2ème émission phare de la radio. J’ai eu aussi des articles dans la presse régionale, dans certains magazines nationaux et ensuite quelques passages à la télévision.

Votre premier passage télé, vous vous en souvenez ?

Plus ou moins, j’en retiens un grand stress.


Pourquoi avoir fondé le site guidedelavoyance.com ?

le guide de la voyance

Le Guide de la Voyance a démarré dans les débuts du phénomène Internet. Peu de voyants avait un site Internet. C’était compliqué et cher. C’est de la que j’ai eu l’idée de réaliser un annuaire où le classement sera effectué par département. Ainsi, chaque voyants auraient sa visibilité sur Internet. Puis ensuite, le site s’est développé en contenu et a gagné en notoriété. Etant donné de son succès grandissant, il a même été copié par des personnes peu scrupuleuses… D’ailleurs, aujourd’hui encore certains s’en inspirent grandement.

Depuis 2010 on peut vous suivre sur la web série Spirit Investigations, parlez-nous de cette série ?

Spirit Investigations

Oui j’ai été un intervenant de cette série. La rencontre avec l’animateur fut particulière. Je faisais du sport en salle et il était le coach. Il a su que j’étais voyant. Il m’a proposé son concept. Il m’a demandé de venir dans un lieu pour faire un test. Pour moi, c’était comme une nouvelle expérience. Ma mission, allez dans un lieu une maison et dire mes ressentis du lieu. Nous étions dans une maison qui ne se vendait pas. J’ai tout de suite cerné le lieu devant les caméras et dit pourquoi ce lieu ne se vendait pas, pourquoi il y avait des difficultés. Ensuite, la production m’a fait venir dans d’autres lieux. J’ai pris beaucoup de plaisir dans ses expériences.

Vous ne tenez jamais en place ! Avez-vous d’autres projets ?

toujours des idées

J’ai toujours plein d’idées. Aujourd’hui, je souhaite m’investir pleinement dans des projets vidéos dédiés à la voyance, aux arts divinatoire, aux bien être et à la méditation. Je souhaite aussi proposer des formations en ligne sur ses thèmes là.

Comment les gens peuvent-ils suivre votre actualité et vous joindre ?

suivre stanislas delorme sur facebook
Il est possible de me suivre sur ma page Facebook et sur mon site Internet www.stanislasdelorme.com

Quels conseils donner aux personnes sceptiques à l’ésotérisme ?

conseils sur l'ésotérisme

Il y aura toujours des septiques. Mais certains d’entre eux sont ouvert d’esprit et c’est un bon point. Il y en a qui m’ont consultés et j’ai pu faire du très bon travail. Je ne suis pas là pour convaincre. On me consulte ou pas, chacun est libre de ces choix.

Merci encore pour vos réponses, je vous laisse le mot de la fin

Je pense que le monde pourrait changer où chacun pourrait être dans le développement personnel… Certaines mentalités changent et c’est bien. Face à un monde de plus en plus difficile, c’est nécessaire.

 

Merci Stanislas pour votre gentillesse et permettre aux visiteurs de vous découvrir, continuez comme cela !

Soyez le premier à laisser un commentaire

      Répondre au commentaire

       

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      ABC-tarot.fr - Tirage de carte et blog sur le tarot