Quelle méthodologie pour un bon tirage de carte ?

La méthodologie sur le tirage de cartes

Aujourd’hui je vous présente un article pour en apprendre davantage sur la méthodologie à adopter avant de commencer le tirage de cartes. Il est quand même important d’avoir les bons réflexes dès le départ pour éviter d’avoir une divination qui serait faussée à cause de quelques gestes maladroits avant le début de la consultation.

Je vous propose donc de venir découvrir quelques astuces qui sont à mon sens indispensables peu importe la méthode de tirage que vous allez utiliser.

Rentrons tout de suite dans le vif du sujet avec la position à adopter lorsque vous faites une consultation. Vous devez être face à face avec la personne qui vient vous consulter pour un tirage de cartes, j’aime personnellement me mettre sur une table assez large afin que je ne sois pas gênée pour disposer les cartes en face de moi. Comme je vous le disais également dans les articles précédents j’utilise également une nappe pour éviter que les cartes soient directement en contact avec la carte. C’est un choix assez personnel et bien évidemment ce n’est pas une obligation mais plutôt une sensation et un meilleur ressenti que j’ai lorsque j’utilise une nappe.

Dans tout les cas de figure je me maintiens bien droit, j’adopte en quelque sorte un rituel qui devient une habitude et un réflexe, je n’utilise pas de bougies ou autres artifices supplémentaires mais je sais que certains de mes collègues aiment se mettre dans une ambiance particulière. J’essaie d’utiliser également une lumière un peu tamisée pour rester dans une ambiance un peu intimiste.

L’ambiance que vous allez créer et non seulement importante pour vous-même à fin d’être bien réceptif aux divinations que vous allez recevoir mais également pour mettre à l’aise la personne qui est en face de vous. Une consultation de tarologie n’est pas quelque chose de banale, les deux parties doivent bien entendu être en confiance pour obtenir un maximum de réponses et surtout une bonne précision.

Comment brasser les lames pour le tarot divinatoire ?

tarot - le brassage de carte

Le brassage des cartes doit se faire de manière précise, peut-être  avez-vous déjà la bonne méthodologie mais si ce n’est pas le cas je vais voir avec vous différents gestes à accomplir pour que le brassage se fasse de manière tout à fait correcte. D’abord il appartient au tarologue de brasser les lames, ce n’est en aucun cas à la personne qui vous consulte de le faire mais c’est bien à vous d’effectuer cette opération. Cela rejoint ce que je vous ai dit dans les précédents articles à savoir que personne ne doit toucher votre jeu de cartes et toujours en gardant la même ligne de conduite vous allez vous-même brasser les cartes. Un brassage de cartes ne signifie pas qu’il faut les mélanger comme on peut le faire avec un jeu de cartes classiques, vous allez devoir les mélanger en formant des cercles. Peu importe le sens de rotation que vous avez adopté, celui-ci n’a pas d’importance car le plus important dans le brassage des lames et de bien mélanger les différents arcanes pour éviter qu’ils se retrouvent les uns derrière les autres comme lors de votre tirage précédent. Vous le savez également le sens des arcanes est important, un arcane peut-être à l’endroit ou à l’envers il y a donc un sens précis à respecter.

Comment couper les lames pour le tarot divinatoire ?

Dans ce cas précis, le tarologue ou le consultant peut effectuer la coupe des lames. Cela signifie que vous devez prendre votre paquet de cartes et que vous devez le couper en deux parties qui d’ailleurs ne doit pas être de valeur égale. Cela permet d’établir un premier contact avec la tarologie pour le consultant, c’est une forme d’implication que vous allez lui  donner afin qu’il ne soit pas systématiquement passif mais qu’il devienne également acteurs dans la consultation. Par contre rien ne vous oblige à ce que ce soit votre consultant qui coupe les cartes, vous pouvez très bien le faire vous-même si vous ne souhaitez pas que celui-ci manipule vos cartes. Je dirais que c’est un des rare cas de figure dans lequel le consultant a le droit de toucher les cartes car c’est un moment propice pour ce faire juste avant de commencer à disposer les cartes devant vous. Au départ j’étais assez réticente pour que le consultant touche mon jeu de cartes et  procède à la coupe des lames, je le faisais moi-même et les résultats étaient plutôt bon, mais je me suis dit qu’il faut être ouverte d’esprit et après tout essayer de nouvelles méthodes et en essayant de changer justement la coupe des lames je me suis rendu compte non pas pour les résultats que j’obtenais mais plutôt pour la participation vis-à-vis de la personne qui est en face de moi que cela était plutôt bénéfique.

Comment disposer les cartes en face de soi ?

tarot-disposition des cartes

Une fois que le brassage de cartes a été effectué vous devez les étaler devant vous face cachée, je privilégie de les étaler sous forme d’un arc de cercle ce qui permet d’avoir une bonne vue d’ensemble des cartes et qu’elles soient correctement aérées. Je vous rappelle que les cartes doivent être cachées, cela signifie que vous ne devez en aucun cas voir les différents symboles présents sur les cartes mais plutôt voire uniquement le dos de cartes.

Comment effectuer le tirage des lames ?

Vous pouvez vous-même tirer le nombre de cartes selon le tirage que vous avez défini ou bien demander au consultant de tirer les cartes qui sont étalées face à lui. Il tire les cartes comme il le désire, celui-ci n’est pas obligé de les prendre du début ou à la fin il les prend véritablement comme bon lui semble selon sa logique personnelle. Personnellement je recommande toujours au consultant qui a tiré les différentes lames de les maintenir face cachée les unes sur les autres. Elles forment ainsi un tas mais toujours en gardant l’ordre dans lequel il a effectué le tirage de carte qui est extrêmement primordiale si vous voulez obtenir une interprétation des plus justes.

Le plus important pendant cette étape est bien évidemment de respecter le tirage de cartes, comme vous le savez il en existe des dizaines différents et vous pouvez même en inventer un ou le personnaliser. Dans tout les cas de figure il faut respecter et je le dis et je le répète le tirage que vous avez choisi et ne pas en prendre un autre au dernier moment.

Par exemple si vous avez choisi d’effectuer un tirage de cartes en croix, la première carte doit être placée le plus à gauche, la deuxième carte le plus à droite et ainsi de suite comme sur le schéma ci-dessous :

 

le tirage en croix

Inutile de vous rappeler également que les lames que vous disposez sur la table doivent être face cachées, en aucun cas elles doivent être visibles pour le moment elles vont être révélées dans les prochaines étapes.

Nous entrons maintenant dans l’aspect plus concret du tarot, c’est une procédure extrêmement importante. Votre interprétation doit se faire de manière rationnelle tout en ayant une certaine ouverture d’esprit et un ajustement qui doit se faire au fur et à mesure du tirage.
Pour trouver le jeu de carte qu’il vous faut, je vous recommande les yeux fermés : Ancien tarot de Marseille

C’est un incontournable et je l’utilise tout le temps !

Comment placer les lames pour le tirage de cartes ?

L’interprétation des lames revient bien évidemment au tarologue, dans ce cas vous redevenez totalement acteur et le consultant devient passif mais pas totalement car il devra faire prendre d’un grand sens de l’écoute pour qu’il y ait une sorte de conversation qui puisse être instaurer au fur et à mesure que l’interprétation des lames se poursuit. Faites attention si l’arcane ou si la lame sort à l’endroit ou à l’envers, le sens peut être totalement opposé et il faut donc respecter le sens de ces cartes. Une carte est à l’endroit ou à l’envers pour la personne qui effectue l’interprétation des lames c’est-à-dire pour vous-même. Le consultant n’est pas pris en compte à savoir si la carte est à l’endroit ou à l’envers c’est uniquement de votre point de vue.

Le tirage de cartes est un regroupement d’informations qui va vous être donné, ils vont définir des événements passés ou des événements futurs et c’est à partir de là que vous allez devoir faire preuve de discernement et d’ouverture d’esprit afin de séparer les différents éléments et de faire une synthèse globale des différentes données et des différents messages que vous allez recevoir. Évitez d’avoir une lecture hachée ou d’avoir une lecture de télégraphe, essayez toujours d’avoir une vision globale par rapport à la signification des lames cela vous donnera beaucoup plus de sérieux et de présence mais également beaucoup plus d’assurance. De plus vous aller avoir une interprétation beaucoup plus fine car la richesse justement du tarot divinatoire repose sur l’harmonie qu’il y a entre les différentes lames pendant le tirage de cartes. Il y a bien évidemment une sorte de fil conducteur, avec une analyse structurée au fur et à mesure que vous allez découvrir les lames et au fur et à mesure que vous allez approfondir votre interprétation et ensuite il aura la synthèse globale qui vous permettra de faire ressortir l’essence même de la divination, cette synthèse s’effectue généralement lorsque la dernière carte est découverte.

Quel tirage de cartes adoptées ?

Concernant le tirage de cartes à adopter je vais vous renvoyer sur les deux articles que j’ai écrits il y a quelque temps concernant le tirage de cartes :

Le Tarot : Les méthodes de tirages – Partie 1/2

Le Tarot : Les méthodes de tirages – Partie 2/2

Ils vous permettront de tester différentes méthodes, différentes approches avec un nombre de cartes pouvant varier énormément, pour commencer je préconise de s’orienter par exemple vers le tirage en croix qui reste un grand classique aussi bien chez les débutants que chez les personnes plus confirmées. Moi-même je l’utilise d’ailleurs très régulièrement car j’aime beaucoup ce tirage par sa simplicité et sa rapidité. Ce que je vous recommande également c’est de pratiquer d’autres tirages et ne pas vous limiter à une seule forme, vous avez peut-être de très bons résultats avec ce tirage de cartes mais sachant qu’il en existe des dizaines pourquoi ne pas faire preuve d’ouverture d’esprit et d’en essayer d’autres.

Concernant les tirages de cartes de questions c’est-à-dire vous effectuer un tirage par rapport à une question très précise, les méthodologies que je vous ai données précédemment restent identiques et fonctionnent sans problème il y a simplement une seule règle à respecter, la question doit être posée avant même de commencer à brasser les cartes. Respectez toujours ce rituel, la question doit être explicite et sans équivoque, vous pouvez soit la répéter à voix haute soit vous concentrer intérieurement et vous pouvez même si nécessaire la noter sur un bout de papier pour que la formulation soit exacte et soit écrit noire sur blanc. Là encore il n’y a pas d’obligation concernant la formulation de la question, le tout est que celle-ci soit vraiment explicite et soit formulée avant le brassage de cartes. Gardez toujours à l’esprit pendant votre consultation la question qui vous a été posée initialement, c’est véritablement important et crucial et c’est celle-ci qui est au coeur de votre divination ne l’oubliez jamais. Les différents éléments que vous avez analysés pendant le tirage de cartes sont toujours liés à la question initiale il est donc important de bien la comprendre et que celle-ci soit explicite et j’insiste vraiment là-dessus. Le but recherché est d’avoir des éléments de réponse que ce soient des éléments à court terme ou à long terme sur la question, la réponse donnée devra donc être claire et cohérente dès le début de l’interprétation.

Voilà c’est la fin de cet article j’espère également qu’il vous a plu, je sais que certaines personnes qui pratiquent le tarot connaissent très bien les différentes pratiques que j’ai évoqué précédemment mais pour les personnes qui commencent je pense que c’est un article qui peut les aider à être dans de bonnes conditions. Comme vous pouvez le constater il n’y a pas énormément de règles à respecter car rien n’est gravé dans le marbre, néanmoins il est important de partir sur de bonnes bases et de savoir comment procéder dès le départ pour éviter que l’interprétation ne soit pas bonne ou soit faussée simplement parce que vous vous êtes trompés dans le brassage des lames ou parce que vous avez fait une mauvaise manipulation. Quoi qu’il en soit je vous remercie d’avoir parcouru avec moi cet article et n’hésitez pas à me laisser vos commentaires cela me fera plaisir !

Soyez le premier à laisser un commentaire

      Répondre au commentaire

       

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      ABC-tarot.fr - Tirage de carte et blog sur le tarot